Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

15(8) - Mai - De Skopelos à Limnos (Nord Egée)

A peine levé, je donne vite un dernier coup de fil via Skype à Lisa, toujours dans nos calculs, budgets, recherches vols pour cet été, et ça y est, je fonce acheter du pain et je puis partir. La pauvre, elle sort de sa douche et cela sent l’absence du premier café..

Presque pas de vent, comme d'hab quoi. C'est même agréable, je défais les amarres, et j'ai le temps de ranger le pont, la petite brise me pousse loin du quai sans autre manœuvre.

Bien dégagé des autres voiliers à quai, je mets mon hélice en route et je quitte le joli petit port de Skopelos.

01-adios-skopelos 

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

Je file droit sur Alonnisos, passant devant le cap Est Ak Kiourto, puis le sud de la petite île Ay.Yeoryio pour rejoindre le cap sud-est Ak Notos sur l'île d'Alonnisos.

02-Alonnisos

04-gros-plan-chora 

La lumière est superbe. Pour la XXième fois, j'admire le vieux village d'Alonnisos en haut de sa colline, éclairé par le soleil très matinal encore.

Je passe devant le petit port de Patitiri, où je me suis arrêté deux fois en 2009; il est vide ! Pas un voilier en vue !

05-Patitiri 

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

La côte est d'Alonnisos est belle, on ne s'en lasse pas, c'est varié, les maisons et résidences d'été sont discrètes, les couleurs vont du vert ou au rouge terre de Sienne des falaises plongeant dans l'eau.

07-cote-Alonnisos

J'arrive dans le chenal entre Alonnisos et Peristeri, une grande île déserte à l'est d'Alonnisos.

09-sortie-chenal-alonnisos-&-peristeri 

Je sors enfin du chenal et devant moi je vois Pelagos. Les grecs ont le don de nous compliquer la vie. Pelagos sur une carte. Pelagonisi sur une autre, Panayia sur une troisième. Dans un livre, lequel de ces noms est indexé? Faut-il encore les connaître.

Je passe près du cap Peristeri au nord de l'île. Le cap est déchiré par les courants et les vents du nord.

10-cap-peristeri 

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

Peu ou pas de vent, ou pétole totale..

Ce sera ainsi jusque Pelagos, mais j'aurai fait un tiers de la route sous voile, quel record!

Je longe l’île. Je ne connais pas sa côte est. Au printemps 2009, j'étais déjà venu ici, mais pour aller m'abriter de suite dans la grande baie au sud de l'île, Ayios Petros et Ormos Paigniou.

C'est grandiose et très sauvage.

17-pelagos15-pelagos 

 

Arrivé au nord de l'île, je cherche l'étroite entrée de la baie de Planitis. Cette entrée fait à peine 80m de large, mais après, on découvre une immense baie abritée de tous vents. 

21-nord-pelagos22-entrée-abri-planitis

 

 23-entree-planitis

Pelagos est une réserve naturelle. Elle est habitée par : des chèvres, quelques vaches et quelques chevaux, un gros taureau noir parait-il (peut-être une légende pour ne pas nous encourager à débarquer :-) ou aller attraper un petit chevreau. Mmmmmm…

C'est aussi un habitat du phoque-moine de Méditerranée, mais on n'en voit plus guère.

Autour de l'île, on a aussi découvert plusieurs épaves byzantines.

Majestueux, cette entrée dans Panagia, déserte. Que cela fait drôle de se retrouver avec Anak dans cette baie isolée et inhabitée.

26-planitis 

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

La nuit tombe. Je suis fatigué. Beaucoup de stress ces derniers jours pour l'organisation d'un éventuel séjour de Lisa, Oscar et Gilles cet été. Pas simple avec un bambin d'un an et demi. Je me découvre plus inquiet et préoccupé pour Oscar qu'à l'époque où mes filles avaient cet âge là. Pfff, ce doit être l'âge.

Il fait noir, soudain, du bruit et des lumières sur l'eau.

C’est un chalutier de pêche qui vient, lui aussi, jeter l'ancre pour que les marins puissent dormir tranquille.

Devinez qui se lève à l'aube ?

Un certain belge et mes marins!

On se fait des grands bonjours, comme si les cinglés du lève-tôt faisaient partie d'une communeauté à part, presque des extra-terrestres..

C'est que j'ai 55 miles à tracer si je veux arriver avant la nuit à Limnos.

Pas d'internet, car évidemment, pas de relais sur une île inhabitée. Mais ma météo hier était bonne, et le Navtex lui capte et n'annonce pas de coup de vent ou 'gale warning'.

Sortir de Panagia est un rêve. En face de moi, un grand rocher dans l'eau, et le soleil levant qui se cache derrière. La lumière est fabuleuse, vive le mois de mai !

Enfin du vent...

La traversée vers Limnos fut longue, pas même un dauphin pour me distraire. Une brise légère de travers durant quelques heures pour m'occuper aux voiles.

Enfin du vent !

 12-du-vent 

Heu, non, plus de vent !

 

13-fini-le-vent 

Mais j'avance bien, car à 16:30h, je suis devant le port de Limnos : Mirina.

Oh, rien à voir avec cet écrin de verdure qu'est Skopelos au milieu des eaux turquoises. C'est complètement différent. La forteresse qui surplombe le port, le petit port sans le moindre chichi.

6 voiliers au quai, 3 au mouillage. Tous des bateaux de voyage privés.

Je trouve un espace entre deux voiliers pour me mettre cul au quai. Je dois m'y reprendre à trois fois. Le courant est très fort et me fait dériver en marche arrière à cause de ma quille longue.

Vrai que je ne suis pas très doué ni malin. La troisième fois, je me mets dans le courant à plus de 5 m de mon espace. J'enclenche ma marche arrière, le temps qu'Anak se stabilise et recule comme sur un rail, j'arrive pile devant mon espace libre, je lâche 40 ml de chaîne pour rentrer sans rien toucher entre mes deux bateaux.

Un propriétaire d'un bateau voisin vient attraper mes amarres, et voilà! C'est fait !

Une ultime marche arrière à fond pour voir si l'ancre a bien crochée, et je puis couper le moteur.

 

01

Vous savez quoi ?

Je crois que je vais tomber amoureux de Limnos, l'authentique.

A bientôt. 

 

Published by Vagabondages en Mediterranée du voilier Anak - Vagabondages

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

Voyages en voilier en Méditerranée. Algérie à la voile.

Que sont devenus Les ex-moussaillons 'Anak ?

Pages

Hébergé par Overblog