Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

1. Remise à l'eau le 1er Mai 2010

Ca y est, le coup de vent se calme, demain-matin, samedi 1er mai, Anak sera remis dans l’eau !

02-Adios-Angela-Antonio Adios, Angela y Antonio !

03-Anak-mise-a-l-eau04-en-avant 

07-vers-sortie

C’est émouvant de voir Anak faire le chemin de retour vers l’eau, cette fois avec sa coque toute belle et propre, sans parler des dizaines de petits détails révisés, transformés, réparés ou contrôlés.

Hier j’ai été faire mes comptes avec Chrina, la femme de Zacharias. Elle prend mon dossier…

- Mais il est où votre dossier ? Vous avez donné un acompte ?

- Oui, oui, j’ai le reçu.

- Ah ! Chouette, avec le reçu, je vais retrouver le dossier.

Pas de bol, le reçu est un petit post-it sur lequel est gribouillé : 200€, et une date. Et sur le livre des rentrées et sorties, à cette date ; nada..

- Oh, mais j’ai oublié de faire un dossier !

Pfff, heureusement qu’il n’y a pas eu d’incidents durant l’hiver, car Anak ‘n’existait’ pas sur le chantier. C’est un peu le prix à payer pour ce petit chantier familial et ultra-sympa. Personnellement, j’adore ce genre de détails.

Tout cela nous fait donc rire, et Anak existera donc, le jour de son départ ! J

Sortie de l’eau, remise à l’eau, étayages, nettoyage coque à haute pression, 3,5 mois (oui, oui !) de stationnement au sec, eau, électricité, douches, etc : 820€

Ce n’est vraiment pas cher comparé à chez nous et surtout aux 390€ de gasoil pour 300L de gasoil que j’avais fait mettre à bord deux jours avant ! L’inflation galope en Grèce !

10-demain-matin

Anak arrive devant la grille qui donne accès à la rampe en béton descendant doucement dans la mer.

Une dernière nuit pour ranger, et me reposer du stress des derniers jours.

Rien du tout, la mise à l’eau, c’est pire : nuit blanche garantie ! Tous les scénarios défilent : le moteur ne se met pas en route, fuite à une des vannes passe-coques, Fuite au moteur, les toilettes, les ci, les ça… cela n’arrête pas de la nuit.

A 5,45h, je suis déjà debout à attendre Zacharias ou Denis, qui n’arrivera qu’à 7h passées.

Enfin la grille s’ouvre, et Anak roule doucement en arrière vers l’eau.11-lendemain-matin

Une fois que la coque est dans l’eau, et Anak reposant encore légèrement ses 12 tonnes sur le chariot, j’allume le moteur. Il peut aspirer de l’eau de mer pour son circuit primaire de refroidissement. Vérification du passage de l’eau à la sortie d’échappement. Surveiller le circuit de refroidissement interne du moteur, car je l’ai vidé pour une réparation au moteur, il doit y avoir des poches d’air. Vérification de toutes les vannes passe-coques et du presse-étoupe.

Tout semble fonctionner, le moteur ronronne et pas de poches d’air.

Je fais un grand signe, le pouce en l’air, à Denis sur son tracteur.

 

14-dans-l-eau

 

 

15-anak-flotte 

 

Il me crie de défaire les amarres à l’avant, de mettre mon gouvernail bien droit. Il va pousser vite et fort le chariot dans l’eau, ce qui propulsera Anak en arrière, le libérera du chariot, et en avant ! Non plutôt : en marche arrière toute. Anak est à nouveau libre sur l’eau. C’est magique !

Tout cela marche à merveille. Je fais 100 m de marche arrière car il n’y a pas beaucoup de fond ici, puis je vire, et en route pour Chalkis à 18 miles.

01-adios-Zacharias

Adieu, chantier sympa, ciao Angela, Antonio, John et tous les autres qui ont agrémenté nos soirées ensemble autour d’une bouteille de vin grec ou une bière Mythos.

Incroyable, j’avais oublié : le moteur ronronne à 1500 t/m, et Anak fonce à 8,5 nœuds !

Bon, il y a peut-être du courant, mais même..,  comme quoi, souvent nettoyer sa coque vaut la peine. J’avais peut-être trop tardé, car dans ces mers chaudes..

Chalkis droit devant.03-approche-ChalkisIl me faut repérer le passage, il n’est pas trop visible et les fonds sont hauts. J’en profite pour tester OpenCpn, un nouveau logiciel gratuit de navigation. Je ne l’ai pas encore bien en mains et je retourne souvent à MaxSea ou Navigator Pro, plus précis.

A Halkoutsi, j’avais fait l’énorme bêtise d’installer Maxsea 10 sur mon vieux PC de navigation. Funeste erreur, il plantait sans cesse, ce programme étant bien trop lourd pour ce vieux PC, des tonnes d’options et nouveautés qu’on n’utilise jamais.

Bref, je l’avais désinstallé, suis retourné à ma version 7 et cela marche à merveille et est bien suffisant.

Cela fait penser à Word, dont, utilisateur moyen, j’utilise sans doute à peine 25% des possibilités. Toujours cette course ridicule à plus et beaucoup d’inutiles.

Je suis dans le passage vers Chalkis, surveillant les bouées vertes et rouges indiquant le passage profond. Je passe sous le pont suspendu, et…04-pont-suspendu-Chalkis

 

Voilà le Yacht Club au fond, et devant les pontons de la ville où je trouverai bien une place. Il y en a effectivement plein, et j’accoste au bout d’un ponton côté ville, pour ne pas subir les vagues d’étrave des petits bateaux de pêche qui vont et viennent.

06-Anak-a-ChalkisBien amarrer Anak, et ensuite, un petit tour en ville et chez les Coastguards pour savoir ce qui se passe avec le pont.

C’est la troisième fois que je le passerai !

 

Published by Vagabondages en Mediterranée du voilier Anak - Vagabondages

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

Voyages en voilier en Méditerranée. Algérie à la voile.

Que sont devenus Les ex-moussaillons 'Anak ?

Pages

Hébergé par Overblog