Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

23 - Sept. - Ikaria, l'île du vent

 

01 en route pour Ikaria

En route vers Ikaria.

Ikaria. L’île a mauvaise réputation car très venteuse.

La partie Sud que l’on pourrait croire abritée du Meltem est un piège. Les rafales de Meltem descendent de la montagne en accélérant et il est difficile d’y trouver un abri tranquille.

A Pythagorion, des amis grecs m’avaient déconseillés d’y faire une halte. Ils me disaient d’aller vers les petites îles de Fournoi, me mettre à l’abri dans une anse du Sud, puis de partir le matin vers 4 h pour Mykonos ou Tinos, une traversée Est – Ouest pas toujours très confortable.

Mais bon, mon ami Wulf et d’autres me disaient que le petit port de Kyrikos était si charmant et que je ne pouvais pas rater cela.

Tant pis si c’est ici qu’Icare s’est noyé, on ne saura jamais si c’est le soleil qui fit fondre la cire de ses ailes ou si c’est le vent qui la projeté dans la mer.

Moins drôle, Ikaria fut aussi la terre d’exil de nombreux communistes durant l’horrible dictature militaire.

J’arrive donc fin d’après-midi dans le petit port de Kyrikos. Il y a 4 voiliers et très peu de place, mais surtout, le port est peu profond, et mon échosondeur déconne toujours.

C’est plutôt horrible : lors d’un mouillage dans une petite baie, ou en entrant dans un petit port, de ne pas savoir combien de profondeur il y a sous le bateau. Il y a de quoi faire naufrage et tapant dans des roches sous l’eau.

Heureusement, les voiliers ici ne sont pas des locations, mais des vrais voyageurs. Ils ont vite compris qu’à la barre de mon gros camion  Anak il n’y a qu’une seule personne et me font signe quand j’approche d’endroits trop peu profonds et m’indiquent un endroit où je pourrais m’amarrer. Pas de fausse manœuvre, car juste à côté le fond remonte à moins d’un mètre cinquante..

J’arrive finalement à jeter l’ancre, faire une belle marche arrière toute droite (il m’a fallu du temps pour apprendre cela, les voiliers à quille longue sont un cauchemar dans ce genre de manœuvres) et me voilà à quai. Tout le monde se dit bonjour, un couple français et le reste des anglais. Les rv apéros sont déjà pris.. J. Je range Anak, je remonte l’annexe grâce à mon petit système perso pour qu’elle soit à un mètre du pont à l’horizontale. Je puis alors ouvrir le panneau de pont de la salle de bain, qui contribue fort à l’aération intérieure d’Anak. 

03 port de Kirikos04 Anak a Kirikos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

05 Kirikos

Et je pars visiter Kyrikos. C’est une toute petite ville hyper-agréable. Pas de touristes. Il suffit de regarder les menus des tavernas, si c’est écrit uniquement en grec, c’est qu’on est hors-circuit, le tourisme local est grec.

Les gens sont charmants.

J’arrive à trouver un pain frais et je m’offre un luxe suprême – fallait pas me tenter – une barquette de riz au lait ! Mmmmmm Pas ce riz au lait industriel hyper vanillé que l’on trouve en France ; Ici c’est du vrai riz au lait sans vanille ! Et, cela ne coûte rien !

07 Kirikos10 Kirikos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Une belle lumière ven fin de journée, et au loin, les îles de Fournoi.

14 Oinoussa depuis Kirikos

Il est 5 h du matin, nuit noire, pas même un peu de lune !

P’tit dèj avalé, je sors du port grâce à la lueur de la ville, et je commence à longer la côte vers le sud en surveillant ma position sur le GPS.

Deux gros chalutiers sont à l’arrêt dans l’eau. Ils me font des signaux lumineux.

Bien gentils les mecs, mais, je passe à bâbord ou tribord ?

Je vais à babord, wouaw, les signaux lumineux s’intensifient ! Je vire à tribord pour montrer que je vais passer de ce côté-là. Plus de signaux, je suis tout bon et tout le monde est content.

Pas un pet de vent, toujours la nuit totale. J’allume le radar, ça plus le GPS, je sais exactement où je suis.

Puis, comme toujours en mer, la féerie du lever du jour, côté îles de Fournoi. J’adore ces moments, c’est encore plus majestueux en pleine mer quand aucune terre n’est en vue.

On est tout seul dans cette immensité, et cela remet bien des choses à leur juste place…

15 lever de soleil

Je passe devant le seul abri au sud de l’île que j’avais repéré dans le guide nautique grec.

17 abri SE Ikaria

Et voila le cap Sud de l’île.

19 Cap Sud Ikaria

Pfff, j’aurais mieux fait de rester à Kirikos. L’île me protégeait de la houle venant du Nord-Ouest. Et quand je dis Nord-Ouest, c’est vraiment loin, car rien ne vient l’apaiser depuis le Mont Athos dans le Nord. Et justement, un courriel de copains me disaient qu’ils subissaient une grosse tempête là-haut. Et il faut que j’avance, cette tempête descend droit vers les Cyclades !

Bon, au moins j’ai du vent, même du 6 Bft. Je déroule le génois à un gros tiers, la grand voile a deux riz, et je vois mon étai de génois courber sous la pression du vent sur la surface réduite de voile.

Please, Anak, je sais que tu as 25 ans, que tes mâts sont vieux, mais ce n’est pas le moment de me lâcher, je veux être à Tinos ce soir. 55 miles quand-même.

La mer est déchaînée. Moi qui avait lavé Anak à Pythagorion… le revoilà plein de sel !

Dans le bateau : de drôles de bruits dans le carré, dans la salle de bains. Heu, j’ai encore du oublier de ranger certaines choses ou attacher les filets devant les équipets. Surtout ne pas aller voir.

Déjà faire un café dans ces conditions. Mais sans café… et sans manger… je vais finir par attraper le mal de mer.

Génial cette journée, cela a duré jusqu’au moment où je me suis trouvé à l’abri de la houle au Sud de Tinos, cad, plus de 10 heures !

21 le vent monte vers Tinos

Mais je suis à Tinos !

24 Anak a TinosJe n’en dis pas plus aujourd'hui, à force de danser dans la timonerie en épousant les bonds d’Anak, de courir sur le pont, je suis crevé et je ne rêve que de mon lit.. 

Plus de photos dans l'Album Photos : Pythagorion - Ikaria - Tinos 

 

Published by Vagabondages en Mediterranée du voilier Anak - Vagabondages

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

Voyages en voilier en Méditerranée. Algérie à la voile.

Que sont devenus Les ex-moussaillons 'Anak ?

Pages

Hébergé par Overblog