Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

24 - Sept - Tinos, ou le Lourdes des Cyclades

 

04 La longue rue du supplice

Vaste sujet que de décrire la ville de Tinos. Imaginez Lourdes dans les Cyclades, et vous comprendrez mieux..

Tinos était déjà un lieu de pélérinage dans l'Antiquité : on venait y sacrifier à Poséidon. Mais l'île était une possession vénitienne et sera la seule des îles des Cyclades à le rester au nez et à la barbe des Ottomans jusqu'en 1715. L'île, du coup, a gardé une forte influence latine.

Il y avait à l'époque 7000 catholiques à Tinos.

Le grand paradoxe est qu'aujourd'hui l'île est devenue un lieu orthodoxe de pèlerinage, et pas n'importe lequel.

Une Soubirou locale, à la suite d'une vision en 1822 retrouva une précieuse icône de la vierge Marie.

Du coup, à cet endroit fut édifiée l'église Panagia Evanghélistria. D'architecture néoclassique triomphante, elle contient à l'intérieur une immense iconostase de marbre décorée de superbes icônes, dont la fameuse relique.

Mais le plus curieux est cette grande avenue qui monte du port jusqu'à l'église. 

Sur le côté droit, un long tapis monte tout le long de l'avenue, bordée de magasins de souvenirs, icônes, cierges, et... genouillères.. Des personnes, le plus souvent des femmes, montent à genoux la pente jusqu'à l'église ! 

Ce serait pour expier leurs fautes (…). Curieuses religions où tout n'est que souffrance, expiation, hypocrisie et auto-flagellation.

C'est un vrai chemin de croix, la pente est raide. On voit parfois des personnes âgées souffrir le martyr en effectuant cette montée. Souvent, le mari, lui, est à côté de sa femme, debout…. Il n'a sans doute pas de fautes à expier :-( ! 

06 pelerins08 encore 100m

07 courage

Il n'est pas besoin de mots pour expliquer ce que les images montrent. 

09 1er escalier10 presque

11 dernier escalier

13 reliques

16b reliques

18 interieur eglise

24 marchands du temple

Les marchands du temple..

Plus de photos dans l'Album Photos : Tinos, le Lourdes des Cyclades  

28 vieux Tinos29 vieux Tinos

Mais bon, il n'y a pas que cela à Tinos, et heureusement. Si la ville bruisse de pèlerins, l'ambiance y a beaucoup de charme, les ruelles et leurs petits restaurants sont très accueillants. Et les habitants de Tinos très chaleureux. Le tourisme est en grande majorité un tourisme grec.  

Et puis il y a toute l'île de Tinos ! 

A force de marchander, j'obtiens la location d'une petite voiture pour une journée, ce qui va me permettre de visiter l'île.

Je visiterai d'abord le monastère de Kechovrounio toujours habité par des religieuses. C'est un dédale de petites ruelles et passages donnant sur des dizaines de cellules. Une vraie petite ville. Mais cela a un charme incroyable.

Le village de Kardiani, tout blanc. Arnados, encore un village dont les ruelles passent sous les maisons et avec des vues sur la mer à couper le souffle. Et les fameux pigeonniers de Tinos, omniprésents sur l'île.

Pyrgos, le St Paul de Vence de l'île. Vous avez compris, je ne suis pas trop enthousiaste malgré la beauté du site. Mais les villages-musées où tout est parfait, propre et sans vie, où 80% des maisons sont des résidences d’été, rien pour moi. Sur la place centrale, très jolie et très propre... des artistes, poètes et écrivains grecs et étrangers boivent leur café.

Ca sent le chicos, bref, si je vous citait St Paul de Vence ou St Rémy de Provence, vous savez pourquoi.

Panormos, un des rares villages de l'île au bord de la mer, une très jolie baie.

Tout cela, vous pouvez le voir en photos dans

l'Album Photos Tinos par la route.

 

Un petit aperçu : 

  06 Monastère de Kechovrounio

 29 Village de Triantaros

Published by Vagabondages en Mediterranée du voilier Anak - Vagabondages

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

Voyages en voilier en Méditerranée. Algérie à la voile.

Que sont devenus Les ex-moussaillons 'Anak ?

Pages

Hébergé par Overblog