Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

25 - Sept. - Andros / Sounion / Egine

 

Après quelques jours à Tinos, je décide de rejoindre Andros, dernière île avant le détroit d'Eubée. C'est parler un peu vite, oubliant que tout planning à plus de trois jours n'est pas ma tasse de thé, sauf si la météo s'en mêle.

La côte de Tinos est comme un immense caillou. Par-ci par là un petit village tout blanc est accroché à la colline. Comme déjà dit dans l'article sur Tinos, il n'y a qu'un seul village au bord de l'eau, Panormos sur la côte Est.  

01 Cap Sounion en vue02 Cap Sounion 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivé au nord de Tinos, je laisse à tribord le passage entre Tinos et le Sud d'Andros. Deux grands cailloux qui se font face.

06 Passage entre Tinos & AndrosAndros est une île très peu fréquentée par le tourisme international. C'est plutôt un tourisme grec, et plus généralement athénien, Athènes n'étant pas loin. Cela donne hélas beaucoup de petites résidences secondaires neuves assez insipides qui gâchent le paysage. Quand il n'y a aucune construction, c'est très beau et remarquables sont ces murets pour enclos ou limites qui suivent les pentes rocheuses, un travail incroyable.

07 Andros

(cliquez sur la photo pour l'agrandir)

J'arrive dans la grande baie de Gavrion qui est le port des ferries d’Andros.

Je surveille les fonds, surtout avec mon échosondeur qui ne marche pas. Il y a en effet au milieu de la baie un haut fond : If Vouvi, constitué de roches avec lesquelles la quille d'Anak n'aimerait pas flirter.

Je préfère faire une grande boucle et me présenter par le Sud.

Il y a un croiseur de la marine nationale grecque à l'ancre. Ces bateaux tous gris n'ont vraiment rien de joyeux.

09 marine grecque

Je passe devant Batsi, un petit port avant Gavrion et l'endroit le plus touristique de l'île. Il y a de la place pour quelques voiliers, et avec mes jumelles je vois deux mâts. Le port protège du Meltem, mais des violentes rafales descendent de la montagne.

08 BathsiJe préfère Gavrion où vont les ferries. J'y suis passé il y a deux ans.

Voilà l'entrée du port de Gavrion.

Le port à changé, plus de place pour des voiliers, tous les quais sont occupés, soit par des bateaux de pêche, soit par des bateaux à moteur de vacanciers grecs.

Je finis par trouver une place le long d'une des deux avancées pour les énormes ferries qui entrent et sortent plusieurs fois par jour.

Anak est à nouveau tout seul, cette fois dans le port de Gavrion !

11 Anak seul a Andros

(cliquez sur la photo pour l'agrandir)

Et vous savez quoi ?Je meurs de soif et je file boire une bonne bière glacée dans la taverna où j'avais été il y a deux ans. C’est qu’on a ses petites habitudes !

12 mon boui boui Andros

Demain-matin tôt, en route pour Eubée... 

Enfin…, comme j'avais dit au début de cet article...., mes plannings de routes... Car le matin je me réveille, avec un besoin immense de retrouver des amis. Bref la perspective de plusieurs mouillages successifs dans le détroit d'Eubée en prenait un coup.

Et si j'allais à Egine ? Coup d'œil à la météo sur internet. Tout va bien.

Et voilà, comment en quelques minutes la ligne droite Andros - Eubée se met à passer par Egine ! :-(

Tinos Egine copie-copie-1

Le soir même, je suis en vue du cap Sounion et son temple imposant en haut de la colline. Cela fait trois fois déjà que je mouille ici !

01 Cap Sounion en vue02 Cap Sounion 1 

 03 Cap Sounion 2

(cliquez sur la photo pour l'agrandir)

Bon, la nuit ne sera pas des plus confortable, Eole ayant décidé soudain de souffler du Sud. Cela fait une superbe houle qui entre dans la baie et Anak va danser toute la nuit. 

Le lendemain-matin, je me lève avec le soleil pour le dernier bout avant Egine.

La lumière est superbe.05 Adios SounionLa mer restera houleuse dès que je m’écarte de la côte pour la traversée vers Egine, mais le vent accompagne Anak et je passe le cap Sud de l'île d'Egine début d’après-midi pour arriver une heure plus tard devant le port d'Egine.08 Bon vent

(cliquez sur la photo pour l'agrandir)

En remontant le long de l'île, je passe à côté de l'île de Moni.

Souvenirs, souvenirs, il y a un an, avec Nora et Franck, on jetait l'ancre au nord de l'île pour le premier plongeon en Egée de Nora et Franck.

voir : Nora, ou une sirène dans le Saronique.

09b Souvenir pour Nora

 

09 Sud Egine11 Anak a Egine 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ca y est, Anak est à Egine, c’est au moins la troisième si pas quatrième fois. Le port est plein de voiliers dont une majorité de locations. Voilà qui change à nouveau du nord de la Grèce. Je trouve néanmoins une place, L'ancre à 50 m et une jolie petite marche arrière pour me retrouver devant les tavernas qui bordent les quais. Je n’ai pas fait exprès ! 

10 Anak a Egine 21sept10

(cliquez sur la photo pour l'agrandir)

Egine, c'est aussi de nombreux amis.

Eleni Fourtouni, la jeunesse éternelle malgré ses 70 ans. Des repas passionnants derrière le marché aux poissons où elle connait tout le monde. Elle me raconte l'histoire de Grèce, la mythologie et son voyage récent dans un camp de concentration pour femmes durant l’époque des colonels ou la guerre 40-45. 5000 femmes enfermées dans un camp sur ce caillou qu'est l'île de Trikeri dans le Sud-Pélion ! Elle a écrit un très bel ouvrage sur le rôle important des femmes dans la Résistance à ces périodes.

164-Eleni.jpg 

Il y a aussi cet ébéniste de marine belge, qui tout jeune a atterri à Egine, a monté sa petite boite et travaille sur les bateaux dans le port. Oh, il ne gagne pas des fortunes, mais il a adopté le rythme grec et cette qualité de vie que les grecs préservent. Quand il retourne en Belgique, il nous prend pour des fous à courir sans cesse.

Et enfin, Maud, journaliste indépendante, Laurent, photographe professionnel.06-Laurent.jpg

Collectif de reporters avec Anouk Garcia, ils créent des reportages en Méditerranée ou ailleurs, des albums photos splendides, un guide sur les Cyclades et écrivent des articles pour plusieurs grands magasines français.

Vous devez vraiment jeter un coup d'œil sur leur site : www.mappemonde.info

On a passé une soirée agréable et passionnante dans une petite taverna au bord de l'eau entre Egine et Perdika. 

Maud arrive justement sur Anak avec sa fille pendant que j'écris cela. Evidemment, Lily-Rose ne veut plus quitter le bateau, une vraie maison de poupée pour elle.

02-MR.jpg05 Maud 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jour où Lou, Oscar et Léna vont découvrir Anak, ça promet ! 

Elle me fout le blues, Lily-Rose, car me rappelle mes petits-enfants que je ne vois pas assez souvent. Et cela me manque.

Je n'avais vraiment pas programmé cet imprévu au départ d’Anak : l’arrivée dans ma vie de petits-enfants ! 

Mardi, je quitte Egine pour, enfin :-), rejoindre Eubée où j'ai rendez-vous à Porto Rafti avec des amis bretons sur leur superbe goélette. Ensuite je verrai Philippe et sa femme grecque à Eretria. Le 10 ou le 11, je retrouve d'autres amis à Chalkis; Florence, Wulf et leur fils Thilo, mes amis de Bourgogne. Et Marc, l’incontournable ami bruxellois. Ils seront en route pour les Sporades. 

Ensuite, le 17, justement pour chasser ses moments de blues, je prends l'avion pour la France et Belgique. Vite revoir Lou et Oscar, et enfin découvrir la dernière née, petite Léna. Sans parler des mamans, papas, et toutes ces personnes proches de mon cœur.

 

Published by Vagabondages en Mediterranée du voilier Anak - Vagabondages

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

Voyages en voilier en Méditerranée. Algérie à la voile.

Que sont devenus Les ex-moussaillons 'Anak ?

Pages

Hébergé par Overblog