Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

2011 Juillet - 29 : La traversée de la mer Egée nord vers Lesbos

 

Je suis resté coincé une semaine à Elios Klima à cause d’un coup de vent NO.

Rien de dramatique, l’endroit est beau et sympathique, la plage à 20m d’Anak.

Et il y a toujours des choses à faire à bord d’Anak, ..lessive :

lessive elios modif taud tatami

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ou ..couture...        (cliquez sur les photos pour les agrandir dans une fenêtre séparée)

D’autres bateaux sont venus se mettre à l’abri, dont le voilier d’Andrea et Philippe qui étaient cet hiver à Chalkis. J’avais fait leur connaissance en allant dire bonjour à Françoise et Thierry sur Troll qui se trouvaient eux aussi à Chalkis.

Elios Klima est un peu le fief de Philippe car Andrea  habite Palaia Klima à deux kilomètres. Ils ont une voiture, j’ai pu aller faire des courses avec eux à Skopelos où il y a des petits supermarchés aux prix abordables.

A midi on a mangé dans un petit resto où ils ont leurs habitudes. Un rapport qualité-prix très chouette, il faut vivre vraiment sur place pour les découvrir.

On est le 27 juin et je suis arrivé à Elios le 18 ! Le coup de vent étant enfin terminé, je pars pour Skopelos où je comptais rester une nuit, avant de filer au nord des Sporades vers Pelagonisi pour passer une dernière nuit au mouillage dans la baie de Panagia avant le grand saut vers l’Est de l’Egée et Lesbos. je ne dois pas trop traîner, j'ai r.v. avec Michèle.

Avant de partir, mon ami et skipper grec m'amène une bouteille de tzipouro.

-'Strong!' Hé oui, c'est du fabriqué maison. tellement fort que j'ai l'impression que cela fait des trous dans mon estomac, et je m'écarte des fumeurs de peur que cela n'explose ! J'avais déjà reçu plus d'un litre l'année dernière de notre bonhomme.

Un autre grec connu l'an dernier vient d'arriver de Lamia sur son petit bateau. Il me donne des tomates ramenées de son jardin à Lamia, et qques petits poissons pêchés en arrivant. Trop sympas, tous ces gens !

P1050358P1050359

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tzipouro costo

Ma route jusque Lesbos

Traversee-via-Efstratios-copie-copie.jpg

 En quittant l'île d'Efstratios au centre de la mer Egée, j'aurai 2 choix: Sigri, ou Molivos.

Départ donc pour Skopelos - ville.

vers port skopelos 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivé à Skopelos, le port se remplissait de voiliers, surtout des locations, car on annonçait à nouveau un coup de vent du NO !! Pfff, quel printemps !

Quai Skopelos

Je m’étais mis le long du quai au début du long môle qui abrite le port.

Skopelos n’est plus cet endroit qui me séduisait tant avant. L’île est de plus en plus touristique et surtout de plus en plus chère. Puis, mon boui boui préféré sur les quais est fermé. Entouré de tavernas aux fauteuils aussi confortables que les prix des consommations, ce ‘café municipal’ était un havre de simplicité agréable. Le vieux du village s’y retrouvaient tous les jours, parfois rejoints par leurs épouses ayant terminé leurs achats au village. Le café grec coûtait 1€, le serveur un type hyper-sympa. Tous les matins, ma journée commençait par mon passage au boui-boui. A peine assis, le serveur m’amenait mon héléniko metrio sans que je le demande, et ce avec un grand 'kaliméra' !

Bref, je ne trouvais plus trop mes repères.

Par contre, le responsable du port est venu me dire bonjour d’une façon bien chaleureuse, reconnaissant Anak au premier coup-d’œil. Vrai aussi que je suis déjà venu 5 ou 6 fois à Skopelos !

Le coup de vent annoncé est bien là.

Je suis tranquille, amarré le long du quai. Derrière moi, 3 voiliers font comme moi. Mais arrive un garde-côte : -' Vous devez tous quitter ce quai, et aller vous mettre cul au quai entre les autres voiliers là-bas. Il y a 3 gros yachts privés qui vont arriver sur ce quai !'

Cela souffle déjà fort dans le port. Mes voisins, à plusieurs sur chaque bateau, font grise mine mais commencent à défaire leurs amarres.

Arrive le chef de port : - ' Anak ! Laisses tes amarres..'

Et il commence à discuter avec le garde-côtes, qui se tourne vers moi : - 'C’est bon, Anak, toi, restes où tu es !'

Ca alors ! Le chef du port m’a à la bonne. Il doit se souvenir que j’ai évité de justesse de la casse avec le bateau de son frère lors d’un coup de vent l’année dernière. Une amarre avait lâché, et le petit bateau de pêche commençait a taper contre le quai. J’avais sauté à bord et remplacé l’amarre.

Il sait aussi combien il est difficile de jeter l'ancre et reculer sur 50 m vers le quai, tout seul à bord avec ce gros vent de travers. Surtout qu'Anak a une quille longue et est donc peu manoeuvrable en marche arrière. J'avoue stresser à chaque fois !

Mais bon, pas trop fier, le marinero d’Anak. Les deux premiers yachts de milliardaires arrivent, tous les bateaux dans le port sont culs aux quais, seul Anak est amarré confortablement le long du quai. La honte !!

Anak Skopelos

     (cliquez sur les photos pour les agrandir dans une fenêtre séparée)

Les yachts arrivent, immenses et luxueux. Ce sont en général des gens des pays de l’Europe de l’Est, ou parfois des Russes, mais on les voit moins qu’avant. Vous imaginez le tarif de location ou fonctionnement de ces barques de luxe, sinon demandez à Sarko combien il louait à Bolloré son méga-yacht. OK, il a eu un prix d’ami en échange… heu, pas le sujet de ce blog.

Yachts Skopelos

Le soir, toutes les calèches de Skopelos sont réquisitionnées pour transporter les riches vers les restos du port, cad à 100 ou 200m…

Quel contraste surréaliste ! Aujourd’hui c’est grève générale en Grèce. Ce matin il y avait une manif et un meeting sur le port, ce soir on balade en calèche les nouveaux milliardaires..

rencontre

Nous sommes le 29 juin. La météo est bonne, le coup de vent est passé.

Je vérifie les prévisions sur plusieurs sites et les U-gribs, car je vais me diriger vers Pelagonisi pour aller passer la nuit dans la baie de Panagia. Là-haut pas d’internet à bord, ni téléphone. L’île est inhabitée. Mais c’est un point de départ idéal pour traverser la mer Egée vers l’Est.

L’année dernière, j’étais parti de Panagia vers Limnos dans le NE. Cette année je voudrais découvrir la petite île d’Efstratios. 300 habitants sur un caillou venteux en plein milieu de la Mer Egée du Nord au Sud de Limnos.

Le trajet est déconseillé, car le petit port offre un bien piètre abri en cas de coup de vent.

Mais…., j’aime ces endroits où personne ne va, et la météo est bonne. Puis c’est la trajectoire la plus courte pour rejoindre l’île de Lesbos.

Je quitte donc Skopelos le 29 juin pour longer toute l’île d’Alonisos que je connais déjà. Au loin se profile Pelagonisi que je devrai contourner pour rentrer dans la baie de Panagia située au nord de l’île.

bye skopelos

Bye, Skopelos..

Pelagonisi est en vue.

ile pelagonisibtot panagia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut vraiment deviner où est l’entrée de cette baie, surtout que l’entrée est très étroite !

En cas de coup de Meltem (vent d’été du NE) quand on est dans la baie, plus possible d’en sortir, tellement les vagues sont dangereuses dans ce goulot.

entree Panagia

L'entrée de Panagia (cliquez sur les photos pour les agrandir)

Panagia n’a pas changée. Le calme complet ; quelques barques de pêcheurs qui comme moi viennent passer la nuit dans cet endroit du bout du monde. C’est magique, l’eau est calme comme un miroir.

panagia 1panagia 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’en profite pour encore aller nager en fin de journée et puis au lit, je compte partir vers 5h demain-matin, la route est longue vers Efstratios.

Le 30 juin à 5.45h du matin, je lève l’ancre après un bon petit déjeuner et un kawa, ma drogue préférée.

sortie panagia 0

La sortie de la baie se fait sans problème.

sortie panagia 1sortie panagia 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je dois slalomer un peu entre quelques îlots, - plutôt des gros cailloux plantés dans l’eau, avant de pouvoir brancher le pilote automatique et filer droit vers Efstratios à 45 miles.

sortie panagia 3bye panagia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La mer est calme, donc hélas: moteur. Plus tard, génois appuyé par le moteur, car le vent reste très faible. Au moins je ne l’ai pas dans le pif ! Evidemment, avec un spi ou autres voiles bien plus performantes, je pourrais me passer du moteur et avancer quand-même, mais Anak est un gros bateau de voyage et non une bête de course ou a performances pour voileux masochistes.

Puis bon, chacun son truc !

Bonne surprise, le vent se lève vers midi, et je puis couper mon moteur ! A 1,60€/L, je vous jure que cela fait plaisir.

vers efstratios

Vers 15h j’aperçois déjà au loin les contours d’Efstratios.

efstratios en vue

     (cliquez sur les photos pour les agrandir dans une fenêtre séparée)

Vers 16h et quelques, je m’amarre dans le petit port d’Efstratios.

Trop sympa ce petit village. On dirait la Grèce d’il y a 40 ans ! Un tout petit bassin pour les barques de pêche, apparemment la seule occupation sur l’île, et un très long quai pour les ferries.

efstratios portefstatios village 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

boui biui efstratiosefstratios village 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anak se retrouve donc tout seul le long de ce grand quai. J’aime !

afstratios Anak

Un petit tour en ville, achat de pain et oranges, et je rentre à bord.

Demain, re-départ à l’aube pour la plus longue étape : Lesbos !

J’ai le choix entre deux trajets : soit Sigri plus au sud-ouest de l’île, et à 45 miles d’Efstratios. Soit Molivos, au nord de l’île, mais à plus de 55 miles.

Météo svp ! Internet se capte très mal. Pas de G3 dans ce coin perdu. Juste le GPRS. Ca rame, mais j’arrive à voir que pour demain, on annonce un bon petit vent du SE.

Mon choix est fait : Sigri, c’est presque cap SE, et donc vent dans le pif. Molivos, c’est plutôt du vent de travers. Puis Molivos est ma destination finale !

Je quitte donc Efstratios à l’aube avec un lever de soleil splendide.

lever soleil efstratios

J’ai à peine contourné le nord de l’île que le vent se lève. Le cap nord de l'île est impressionnant! Il y a des grottes partout le long de cet immense caillou.

efstratioscap nord efstratios

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai le vent à 65°, donc je puis le remonter avec mon gros Anak sans le moindre problème.

Par contre, je n’avais pas prévu l’état de la mer ! Démente cette mer ! Heureusement qu’Anak s’appuie sur le vent, mais quelles embardées. Vive la Méditerranée !

mauvaise mer

Cela ne se calmera que quand j’arriverai à quelques miles de l'abri de Lesbos qui empêche la houle SE de se former. A peine plus loin : pétole totale, plus un brin de vent.

arrivee molivos

J’arriverai à Molivos au moteur.

Arrivée sympa. A peine le cul au quai, l’ancre bien plantée, arrive un ami grec de l’an dernier. Il m’avait vu arriver de loin, vrai qu’Anak ne ressemble en rien aux bateaux de série habituels.

Un peu après, c’est le garde-côte qui me souhaite la bienvenue, lui aussi a reconnu Anak.

Molivos avec son port toujours aussi mignon reste un endroit de rêve.

Anak Molivos

(cliquez sur les photos pour les agrandir dans une fenêtre séparée)

Une bonne nuit de sommeil, car je rassuré d’être enfin arrivé à bon port pour mes rv d’été : Michèle qui arrive dans quelques jours, suivie de Lisa, Gilles et moussaillon Oscar.

J’ai déjà fait ma liste. Tout ce qu’il y a à préparer, nettoyer, ranger, astiquer, lessiver avant ces arrivées !

Je pars boire mon kawa habituel du matin comme dans chaque port. C’est ma façon de découvrir la vie du coin. Sans cela, quel intérêt de venir naviguer au milieu de ces belles îles ? Mon ami grec est déjà là, et je me retrouve au milieu d’un groupe de pêcheurs qui encensent Anak, me manifestent leur joie de me voir revenir, et m’offrent mon kawa. J’adore ces moments privilégiés.

Un peu après, c’est le patron du restaurant d’à côté qui vient me dire bonjour.

Il y a du bon à être reçu ainsi dans un endroit où on est déjà passé un an auparavant. Je compte bien profiter de mon été dans les parages, car c’est probablement la dernière fois que je viendrai à Lesbos

Demain ou après-demain, je risque de voir arriver Françoise et Thierry sur leur beau Troll. Ils sont à l'Est de Lesbos sur l'ilôt d'Aspronisos et m'ont envoyé un message internet comme quoi ils arrivaient. Chouette de retrouver des vieux potes. Allez voir leur site !(http://lepetitmondedetroll.fr/topic/index.html)

 

014-port-peche-Molivos.JPGA bientôt !

Published by Vagabondages en Mediterranée du voilier Anak - Vagabondages

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

Voyages en voilier en Méditerranée. Algérie à la voile.

Que sont devenus Les ex-moussaillons 'Anak ?

Pages

Hébergé par Overblog