Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

5 . Egine - Paros


Après un hiver passé à Egine, la balade sur Anak avec mon ami Wulf dans le golfe Saronique, me voilà parti pour les Sporades, avec un 'léger' détour via les Cyclades !

Je suis à Paros. J'aime beaucoup cette île, très verte, les gens sont sympas, le port gratuit et même l'électricité !
D'Egine, je suis allé en ligne droite vers Kythnos,
¾ du trajet à la voile, le reste au moteur, comme d'hab.
L'île est très belle, mais les habitants sont un peu moins sympas que ce qui va suivre.
Il faut dire que l'île est très touristique. Un jeune homme passe sur les pontons et de façon pas trop agréable réclame quelques euros pour la nuit. Certains bateaux peinent pour obtenir un reçu.


Ensuite Droit vers le Sud : Serifos, de toute beauté avec sa chora que l'on voit si bien depuis le large. Port cette fois très sympathique, gratuit, pas d'électricité mais c'est sans importance.

Après 48h sur place, traversée en ligne droite vers Paros.
C'est ici que les Cyclades commencent à me séduire, comme dit plus haut, l'île est accueillante, verte, les gens sympathiques, une jolie chora en face du port, elle pourrait paraître trop touristique si..... touristes.
Mais, c'est presque vide !

Dans le port, contre le quai extérieur qui donne sur une grande et jolie baie, Anak et deux à trois autres voiliers. Dont un caïque aménagé par un groupe de Suisses, qui se dépêchent d'effectuer les derniers travaux avant que leur secret bancaire ne s'effondre et que donc leurs moyens ne s'amenuisent.
C'est tout. En face de l'autre côté de la baie, des voiliers tupperware pour location, une dizaine, à l'ancre, attendent le client qui n'aurait pas confié ses sous à Fortis en Belgique.
Ce quai est bien, mais très exposé aux vents du nord.
Devant l'entrée du port, à côté du supermarché : Cyber/café tout simple, patron grec très sympa, personnel itou.
Je regarde mes mails, un URGENT. Cette fois, un notaire de ma famille exige une procuration pour un acte, mais procuration a signer par un notaire là où je puis en trouver un.
J'avais donné une simple procuration à un de mes frères pour ce genre d'éventualité, mais cela ne semble pas suffire.
Seul notaire apte à faire cela dans le coin, l'ambassadeur de Belgique himself, qui a qualité de notaire à l'étranger pour ce genre de problèmes. On est début de semaine et cet acte doit être signé vendredi, si pas ma procuration, pas de signature. Comment faire ???
Anak est amarré à un quai exposé, et moi je devrais filer à Athènes en l'abandonnant ainsi ? Impossible !
A Egine, les dernières semaines, je m'étais tissé des amitiés avec quelques jeunes skippers grecs utilisant leurs voiliers 50 pieds en tant que promène-couillons dans les îles. Et justement, j'en reconnais un sur le quai !
Je vais lui parler de mon problème. Il rameute de suite trois autres skippers promène-couillons, baladant cette fois des américaines hystériques que l'on entend jusqu'Amorgos quand le vent souffle du Nord.
Et la magie comme toujours s'opère :

Il y a un bassin intérieur, des pendilles, et sécurité totale, peu importe le vent.
Et hop, ils sortent un de leurs bateaux pour que je puisse mettre Anak à la place !!!!
Je demande combien cela va me coûter :

«  - On ne paie rien à Poros, et j'ai déjà averti le responsable du port que tu dois aller en urgence à Athènes : no problem !

- Et pour l'électricité ?

- Tu ne t'en occupes pas et tu branches, c'est tout, rien à payer ! »

C'est chouette, les copains de quais et les gens de la mer ! Je fais vite la manœuvre, de peur que quelqu'un ne change d'avis, et j'admire l'énorme pendille qui va me garder Anak safe pendant mon absence. Mon frère va être content !

Le lendemain fin d'après-midi, je prends le ferrie pour le Pirée ou j'arrive le soir à minuit. Je trouve juste en face de la sortie du port un hôtel ** à moins de 100m. Il n'est pas trop cher pour Athènes où les prix sont parfois exorbitants comme dans toute capitale.

Le lendemain, métros pour le centre administratif d'Athènes, au milieu des ambassades et ministères, où se cache l'ambassade de Belgique, bien somptueuse pour un si petit pays !

A 10h, je suis là, après un café frappé sur une terasse du coin, et au prix VIP, car arrivé trop tôt ! Pas malin, le quartier est plutôt du genre chicos. A Egine j'en avais deux pour ce prix !

A l'ambassade, on bavarde, toujours la convivialité belge, unique au monde.

Les papiers du notaire sont arrivés par courriel. J'ai beau être habillé comme un sac dirait Nora, donc 'normalement' pour moi, le courant, - diplomatique, passe, et à 11,00h, j'ai même obtenu que ce soit l'ambassade elle-même qui confie à DHL le document signé pour l'envoyer chez le notaire, car 'on' signe le lendemain soir à 20h !!!

Au passage, 25E pour taper le texte et le cachet, 20E pour conserver une copie, et 75E pour DHL. Mama mia, mes finances...

Je signerai aussi sec un nouveau contrat CDI avec Panzani à mon retour sur Anak !

Je dois avouer que cet acte notarié va me procurer à terme un peu de sous pour regarnir ma bourse bien vide ! Et du coup j'avoue commencer à croire aux miracles, donc à mon retour, je ferai une prière dans la superbe église de la Panagia Ekatondapiliana de Paros devant les fonds baptismaux du 6ième siècle !

L'après-midi même, je reprends le ferry pour Poros, encore 5,30h de navigation et un livre à classer dans les « lu » !

Inutile de vous dire que 11h de ferrie, + Athènes, plus mon intermède diplomatique, je suis mort !!

Vendredi donc : repos et prière.

Mais en me réveillant je découvre : un coup de vent, plein N, annoncé entre Eubée et Paros ! MA ROUTE !!! Et ce fichu Meltem qui se pointe déjà !

Le patron du cyber en face du port, reconverti en cafetier et amateur, pardon, employeur de charmantes jeunes serveuses anglaises me confirme. Je vérifie quand-même, nos intérêts ne sont pas les mêmes, surtout avec son bistro bien vide. Et les petites anglaises, cela coûte cher !
Mais il est sympa, il roule dans une vieille Fiat Cinquecento déglinguée que l'on croirait sortie tout droit du 'Grand Bleu'. Vu la bagnole, ce type ne peut qu'être sympa !

Je voulais absolument aller à Mykonos. Vous me connaissez, bars, boites de nuits et autres clubs sont tout à fait mon ordinaire ! :-(

Mais non, vous allez être déçus, c'est Delos que je visais, juste en face, et y passer une journée à rêver au milieu du sanctuaire d'Apollon, voila comment je prendrais bien mon pied. Surtout quand il y a si peu de touristes.

Mais bon, Mykonos/Delos est à 20 miles. Je risque d'y rester bloqué because le coup de vent, alors autant attendre ici. Et le port de Mykonos a une réputation exécrable ! Surtout avec du Meltem !

Et toujours la magie : 'tu as ta place dans le bassin, surtout ne bouges pas, tu es très bien là et quand le vent se sera calmé, tu y vas'.
Ok, je vais en profiter pour visiter Paros !




Et voilà pour quoi je vous écris de Paros, toujours et encore.


la Panagia Ekatondapiliana








Ruelles dans Paros

Je comptais descendre jusque Amorgos. Mais primo, mon AR à Athènes m'a fait perdre plusieurs jours et beaucoup trop de sous. Secundo, avec ce gros vent du nord, ce n'est pas le meilleur port car très mal abrité.

Je ferai Amorgos l'hiver prochain, car j'ai comme l'impression, qu'ici en hiver, c'est encore mille fois mieux !

Ah oui, ma famille a signé le fameux acte à 20h vendredi-soir, et à 18h arrivait le pli de DHL. Incroyable ! Six infarctus d'évités ! Du coup, mes frères et sœurs, sciés par ma performance, me trouvent à nouveau un type bien, malgré mes relents de SDF des mers, quelle révolution, je reviens de loin et cela change ma vie ! 

Dès que le vent se calme, je remonte donc rapidement vers le Nord, car le beau détroit d'Eubée m'attend, et mes beloved Sporades là-haut aussi !

Ne pas trop traîner dorénavant, le Meltem s'est déjà réveillé, et ce n'est pas vraiment l'idéal pour aller plein nord en Egée !
Le bonus du jour : les Cyclades au printemps !!




Published by Vagabondages en Mediterranée du voilier Anak - Vagabondages

Les vagabondages méditerranéens du voilier Anak

Voyages en voilier en Méditerranée. Algérie à la voile.

Que sont devenus Les ex-moussaillons 'Anak ?

Pages

Hébergé par Overblog